Ne serait-ce qu’une chose ? C’est d’écouter…

ce qu’il existe comme lieux d’idéalisme, d’Eutopies … définies encore comme des Utopies …

bonne Ecoute !: 

Cette émission pourra être un bon support de discussion ! (dans une NutriTopie ..)



ça commence, et c’est en Espagne

Si vous ne connaissez pas encore le burning Man .. cherchez le donc .. en plein désert, la possibilité pour près de 50000 artistes et « marginaux » de faire ce qui leur plait en accord d’une communauté créée de toute pièce, sur une […] suite

des outils, des idées, mettre en oeuvre

Derrière la façade.. même d’un blog, comme celui-ci, nous pourrions découvrir bien des choses, … les menus ci-dessus ne mettent pas en valeur tout ce qui pourrait être utile à votre recherche, à vos avancées … La fin de l’année déjà, et […] suite

urban keloids – participatory surfaces

Dans cette idée d’utiliser les surfaces comme des contextes de dialogues urbains …intégrer les outils (arduinio…) interactifs dans cet environnement urbain.. urban keloids – participatory surfaces:   suite

Une Démocratie .. ou forger un autre modèle ?

 dans  Les INDIGNÉS BÂTISSEURS · document  Par Ako Zoom Ces derniers temps beaucoup de monde va reprendre son interrogation quinquenale : pour qui voter ? = « enfin, je vais pouvoir leur dire un peu ce que je pense, mon orientation de société .. » Pour introduction: […] suite

En passant, débat ouvert sur les transports

La voiture individuelle: une idée bonne pour la casse! – http://owni.fr/2011/06/28/la-voiture-individuelle-une-idee-bonne-pour-la-casse/ suite

L’architecture, un environnement de contextes ?

Parfois il suffit de si peu pour comprendre… Comment révéler un monde en quelques images ? Comment donner une valeur sur un lieu qui n’a aucune importance ? Voici une courte présentation de l’artiste JR, vous savez, celui qui avec ses potes […] suite

L’envahissement structurel…

Ou comment prend place une nouvelle figure architecturale sur un territoire .. ? Une ruine ne dessert pas toujours son environnement. Elle lui/nous indique son obsolescence, sa fin, le résultat d’une politique, l’inscription d’un droit de propriété. Empiéter sur ce droit sacro-sanctifié […] suite

Eveils et programmes, recrutements

Nous sommes dans la volonté de créer un laboratoire dans chaque ville …de cette région France.. C’est un objectif d’assainissement de la « citoyenneté », un lieu-atelier-outils pour y jouer « ce qui ne se fait pas encore » ..une approche de l’urbanisme vu des  contextes […] suite

Faire face, lab of Urban games

…oops , je noterai en fr encore, cependant, la vitalité de l’architecture se partage dans le monde. Même si nos pratiques diffèrent, les expériences urbaines partagées sont toujours enrichissantes. Voici notre profil Google+ afin que tout « passant » par ici puisse nous inscrire […] suite

petits petits, labos urbains

Sunset over Amsterdam (Frontpage)
Lire encore pour mieux s’appliquer, s’impliquer,maitriser intuitivement ses propres rouages…Et être satisfait que l’air du temps soit une illustration des orientations du labo SiZ..

En ce texte ci: même si ses termes sont impropres et passéistes, bloqués dans un usage moderne

…le travail de demain s’ancre également dans la mutation de nos perceptions spatio-temporelles rendant sans objet nos anciennes habitudes relatives aux espaces de travail et à leur dimensionnement horaire, de même d’ailleurs que nos schémas culturels et mentaux, de manière générale.

… cette interconnexion planétaire de nos futures activités économiques n’enlève rien aux avantages à opérer à l’intérieur de marchés du travail avec des limites géographiques précises, et à adhérer à un même ensemble de conventions, de valeurs et de normes régionales. Bien plus, il devient essentiel d’être en relation étroite avec les fournisseurs, les consommateurs et même les concurrents : le territoire devient l’élément essentiel de «l’architecture de l’offre» de l’entreprise, en plus du dynamisme issu de la proximité géographique des partenaires permettant interactions fréquentes et échanges d’information informels.

C’est tout l’enjeu là encore des laboratoires vivants se donnant pour mission d’accompagner jusqu’en interne les entreprises qui entendent analyser les mécanismes et les défis destinés à leur donner un avenir : grâce à eux notamment, l’entreprise et le travail des années à venir se construit sous nos yeux, il est urgent que nous participions tous à les co-construire.

Ce texte souligne bien l’importance de jouer à cette nouvelle construction de nos espaces de vie, de rencontres et d’échanges. Parce que nous sommes entrés dans cet univers à la fois réel et véritablement connu et son parallèle virtuel bien plus dynamique et transformateur.

Le naturel prenait le temps, le virtuel lui laissera les moyens de se renforcer et de souffler, pendant que les hommes iront jouer et « mourir », la nature en profitera pour rire…

Creative Commons License photo credit: Werner Kunz

Les bons outils collaboratifs

Références normatives

  1. Une certaine norme est entrain d’émerger, qui aide à la structuration des étapes d’un process de qualité.
  2. SiZ travaille en étroite relation adaptée au poids de jalons, marqueurs ou phases définies d’un projet.
  1. Définitions des supports hyperstructurés et des besoins de  mises à jour et d’ajustement des modules.
  • norme 26000

     norme 26000 (et wikipedia et ici et plus largement avec d’autres normes) est entrain de se construire et ses bases sont un changement profond de paradigme d’utilisation des entreprises dans la société: le terme de rentabilité n’y est plus synonyme de croissance pour l’enrichissement de ses cadres, mais un outil social..
     
     
  • l’essentiel est que le projet soit défini et consenti, non plus à la majorité mais dans un ensemble de rôles et de possibles disponibles au moment où le projet est monté. Nous devons pouvoir revenir sur les cahiers des charges (ou la synthèse de la demande) et ajuster sans l’appel à tout-va d’un « chef » de projet: une page wiki, une sorte de faq où tout serait précisé comme une ligne de repères…


Sur des études, des projets divers, chacun-e à d’autres… : les interlocuteurs/clients/demandeurs/coopérateurs/administrateurs… peuvent s’accorder en utilisant des outils adaptés aux phases d’un projet précis, tout en gardant évolution et foisonnement de l’idée : une approche de friches moins déterminée:

illustration primaire chez ubisoft:

  • orchestrer – collaboration étroite et efficace – efficacité accrue par ces outils – plateforme web de socialisation et de recherche  - circulation libre de l’information interne
  • la plateforme (portail) qui agrège toutes les contributions de nos équipes, qu’elles proviennent des fonctionnalités ci-dessus ou des espaces collaboratifs existants (wiki, forum, etc.)
  • Les fonctionnalités sont pensées pour faciliter le partage et encourager les échanges.
  • Ainsi l’annuaire permet de décrire ses expériences, ses connaissances, ses centres d’intérêt et toute autre information pertinente à partager.
  • L’espace de favoris, liens trouvés sur Internet, permet de ramener la connaissance externe à l’intérieur de l’entreprise en un seul clic. voir diigo
  • La boîte à idées est fondée sur l’interactivité entre ceux qui proposent des idées et ceux qui votent pour celles auxquelles ils croient le plus. Les plus plébiscitées ont toutes les chances de présenter le plus fort potentiel.
  • Une base de questions et réponses permet d’associer les meilleures réponses aux questions posées. La mise en relation peut être poussée à l’extrême si nous réussissons à transmettre les questions posées aux personnes les plus susceptibles de répondre.
  • Le moteur de recherche doit être intelligent, proposant des filtres pour affiner les résultats et des termes associés à la recherche pour élargir le champ de connaissance.  
Ainsi que cette voie intitulée PANARCHY: un pearltree , qui rejoint ce côté holistique et éthique. Je ne connais pas encore ses différences et ses points faibles, le mot faisant penser à anarchie à tord car il s’agit d’une composition de pan ( ..the universal god of nature)  et de archi … se basant sur les cycles naturels et une résultante: voir aussi le site Resilience Alliance

depuis ce texte  d’une école de management de Grenoble:

revisiter les bases de nos modèles économiques :

chaque jour il est plus évident que la création durable de richesses et leur distribution dans une économie qui s’appuie de plus en plus sur l’innovation, – produits, services et organisationnelle – et la capacité de tous et chacun à mobiliser compétences et connaissances.

L’évolution en cours d’une économie de la transaction marchande de biens matériels, vers une économie à inventer, s’appuyant sur

  • l’usage
  • l’innovation de services
  • la transaction-partage de biens immatériels
  • … Le passage d’une approche économique basée sur les fondements d’une économie industrielle
  • à un autre modèle basé sur le triptyque
  •  informations  -  connaissances  -  richesses humaines

il devient impératif et urgent de clarifier de manière concrète les nouveaux enjeux ainsi que les réponses opérationnelles à apporter. …passer de la chaîne de valeur à la chaîne des valeurs qui la font vivre:

- confiance, transparence, reconnaissance, respect, discernement, écoute, empathie, réputation, audace –

qui résonnent parfois comme des utopies tant le darwinisme qui fonde nos logiques d’adaptation humaine, a notamment pour levier la prééminence de l’efficacité mesurable à l’aune du ROI. Mais comme le dit JP Rangaswami, I’ve never seen a document describing the ROI of restrooms and urinals ..on ne peut pas s’en passer.

…De nouvelles missions et des processus inédits sont à inventer et à mettre en place. En effet, dans une économie de la réputation, de la vérité et de l’éthique, des responsabilités et compétences nouvelles vont être requises ;… cet environnement de la transparence, de la réputation et de la confiance qui émerge.

Ainsi, comme les entrepreneurs et bâtisseurs d’un nouveau monde, nous somme embarqués dans la fusée de la transformation de nos entreprises autant que de notre quotidien. Fusée à différents étages, à savoir, les technologies NBIC et leurs convergences (nano, bio, information, cognitive),

…Dans le même temps le choix entre le management de la valeur au niveau de l’entreprise et la maîtrise des logiques marché et hors marché devient un enjeu fondamental. C’est sur cette question que va se jouer notre capacité à traverser les ruptures que l’on peut entrevoir tout en gardant un certains nombre d’éléments de qualité sociale et humaine dans nos sociétés.
Avec l’homme et la femme acteur et au centre de ces évolutions, et des frontières de l’entreprise qui s’estompent.

Plus que jamais l’entreprise devient une histoire de relations entre tous et chacun, unis par une destinée collective.

… communauté de dessein, l’entreprise se construit autour de l’usage inventif des technologies nouvelles, de l’innovation, de la création et de la capacité à animer l’écosystème vivant de toutes les parties prenantes.

 

Se mettre en accord par des « conférences » ou de simples réunions par des orientations visuelles et orales: gagner du temps de déplacement et de re-précision.

SiZ-o utilise une majorité d’outils gratuit, en donation ou en open-source.. L’ensemble de sa construction et de sa démarche est rendue publique: c’est une entreprise de jeux de la connaissance appliquée au réel. Elle prend son importance dans l’accueil des idées qui tendent à se réaliser.

(more…)

Page suivante »