Archives Mensuelles: décembre 2010

Se doter d’une Architecture ..?

Port Launay en Automne

La Bretagne, terre de roches, de fougères et de mousse… ses chemins de contes et les rêves éveillés d’une nature florissante.
Brest devrait développer une école d’architecture. Ainsi, aurait-elle le recul suffisant pour se regarder et pour intégrer son avenir.
La ville de Brest a une architecture de l’économie, de la banlieue,  qui a soutenu une structure et une production industrielle de la reconstruction. Des bâtiments simples, sans décor, volumes simples et lisses, seule la façade présente une reconnaissance particulièrement plane et graphique, une nomenclature définie du plan.
Des bâtiments qui ne sont plus aux normes actuelles d’isolation. La politique de la ville y est pratiquée au compte goutte, de remplir des zones de quelques boites de plus (voir le port de commerce…). Les zones s’étendent sur des plans d’urbanisme prédéfinis. En dépit de toute autre politique sociale: l’administration joue sur le terrain virtuel de la bureaucratie. Elle nie le terrain, encore plus le vivre de ses habitants.
Une conception basique de l’urbanisme et de ses enjeux: créer des zones et des contournement autour des objets architecturaux- oops des blocs.

Oui, Brest manque singulièrement d’une politique de la ville innovante… Oui, il faudra bien qu’elle se donne un dynamisme autre que la chance d’être au bord de la mer et d’y accueillir quelques scientifiques, d’avoir les étudiants du finistère. Cette ville a beaucoup de potentiels … (faudra-t-il un jour les énumérer ? )
Une trop brève introduction pour commencer à parler d’architecture, de cette matière sociétale neutre mais “touchée” : créer des contextes vivables ou de sordides cases à habiter ?
Nous parlerons d’architecture parce que c’est l’un des rôles premiers de SiZ-o :

  • sensibiliser et initier à ce savoir dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités par des jeux simples de construction et de vocabulaires
  • ouvrir à des ateliers et conférences au public
  • que Brest dispose de son école d’architecture !
  • que le fourgon “Et Si…” soit aménagé pour servir de vrai bureau volant … aller d’un quartier à un autre expliquer son rôle et ce que nous pouvons faire ensemble…
  • alerter les élus sur la possibilité de mettre en évidence les lieux qui ne sont plus que des abandons de la ville : rendre ces lieux en dynamique temporaire, en transition vers une amélioration ou sa reproduction dans le quartier (en fait à proximité)
  • y créer ce que génère sa marginalité: une renaissance artistique ou un art d’être humain, voire des ateliers d’artisanat ancien.

Je passai par là…
J’alimente ce site afin de commencer à montrer mes projets. De fait les sortir des cartons: non pas une entreprise bonne à entrer dans les règles du système, type EURL mais bien une EC (entreprise civile) qui soit capable de répondre par la volonté des civils et des acteurs. Je dois pouvoir me rémunérer d’une partie des dons et de matériel, les lieux sont des prêts, des abandons, des ruines-je prendrai les miettes
Je suis impatient de vous révéler ce que j’ai en stock, impatient que cela soit compris et se développe. Cette diffusion permettra l’expansion de SiZ.


Creative Commons License photo credit: cathy breizh

Article à màj _ organiser

Cela deviendra une page.. pour présent un simple post qui donne des liens et des idées d’organisation:

  • un article sur un lieu dans lequel des chercheurs et autres entreprises viennent donner l’état de leurs avancées, dans des domaines similaires : c’est un point important: être à jour de ce qui se fait, bien sûr, chaque entrepreneur prend le temps de lire les revues pro, et +
  •  .. mais n’est-il pas plus simple pour un entrepreneur de rencontrer directement ses « concurrents » ?

rencontres variées

Oui, variées car différentes et parfois du même domaine: celui du partage.

D’abord un billet de M Kermarec,  qui s’engage à vendre des e-books non DRM, dans sa librairie Dialogue, de Brest. Et l’un des organisateurs des scouts de France.

Le lien ? Le partage des données pour tous et plus simplement, montrer son ouverture au monde. L’un vend des ouvrages  et utilise un magazin-bibliothèque, l’autre me parle du fait que nous pourrions mettre tous les sites éparses des scouts de Brest (quand il y en a ) sur un même portail et à chacun de voir jusqu’où se présenter. Mais le point crucial est de pouvoir être vu et retrouvé sur l’internet.

Je parle comme ça de ces 2 personnes, mais il y en a d’autres, et plus nous aurons un aperçu large de ce qui se trame en têtes, et plus nous pourrons agir au bon endroit et dans ce qui nous convient le mieux. La librairie est un espace privé accueillant du public. Proche d’une bibliothèque mais avec des livres très à jour, cet espace peut devenir un endroit d’échanges augmentés encore. La proposition d’un rayon de livres d’occasion où chacun pourrait « se refaire » en partie en vendant un vieux livre pour en acheter un neuf en partie… D’autres pouvoir les lire moins cher… Aussi créer cet espace de discussions (oh on discute aussi en sous-sol, au café de la librairie..), mais là dédié e-books, en proposant quelques postes (ou des lecteurs numériques (e-books)) et qui pourrait utiliser donc des postes informatiques dédiés. reliés à internet, mettre en place des dossiers d’études partagées, des critiques ou des idées à développer, écrire des romans à plusieurs, donner des tuyaux sur un bouquin …

Pour le site portail (ou une simple page accueil annuaire de liens…), ce sera plus simple. J’en parle parce que c’est sûrement l’occasion de se dire qu’il y a d’autres domaines qui cherchent à se mutualiser, mais qu’ils sont noyés sous les masses de sites identiques et professionnels, que l’annuaire les retrouve et cela n’ira pas plus loin. Or nous pouvons aller bien plus loin en ouvrant ces portes qui donneront accès à des retours, à des suggestions, à des travaux mutualisés, à construire à plusieurs avant même de décider lot par lot avec qui avancer un projet.

Projets de mise en commun, non plus un pot pourri, un vrac mais la constitution de micro-communautés virtuelles locales, réelles. Toutes ont besoin d’être reconnues et de pouvoir figurer dans un système d’échanges. SiZ-o utilisera aussi des outils du web2, des outils simples et compréhensibles pour construire les liens nécessaires à réaliser.

une réponse à un article d’il y a 6ans !

J’ai retrouvé ceci, qui a trait à la politique , à l’économie sur le site de J Généreux…: http://jacquesgenereux.fr/news/une-raison-d-esperer#comment_12

Comme ceci est le blog de SiZ-o lab , il y est possible de vous entretenir des fonds et ressources idéologiques qui ont fait mûrir cette prochaine Entreprise civile…

AkoZ le Vendredi 10/12/2010 à 03:11

M Généreux, j’ai été enthousiaste à enfin vous entendre sur les ondes nationales, celles de fr info. ! Oui car c’est enfin la démonstration d’une prise de conscience qui a passé des barrages: et là, celui des medias officiels !
Bravo donc à votre chemin démonstratif.
Je vous retrouve après ces années, comme d’autres qui n’ont pas baissé les bras !
Continuez ! …
PAr contre , et sans vouloir être de mauvaise augure, pour répondre à Catherine ci-dessus, je pense qu’il est vraiment temps de penser la démocratie, non pas comme elle est instituée actuellement (représentative (de qui ? de rien qu’une clique toujours plus angoissée d’elle même), non plus une démocratie athénienne, celle qui paraissait juste, mais sombrait dans des clivages et une oligarchie particulière (« tous les maitres du pouvoir ») …
Non vous allez sans doute contribuer à forger une démocratie qui soit celle de l’effort de vivre ensemble pour tous !
Je n’ai pas tous les outils, je ne veux plus y réfléchir parfois. Je ne veux plus d’une politique de billes et de pistolets ! Ils sont trop niais finalement.. dans un monde qu’ils étouffent de leur rêve de grandeur, dans ces idées de nation, de pays « libres » (oops ah non ça n’existe plus depuis .. jamais existé sauf en contrée lointaine des réseaux … et encore … quelques peuplades.
Vous faites partie des gens qui peuvent constituer une vraie « tête » à l’organisation prochaine…
Car oui, je considère toujours cette période ci comme celle d’une transition qui a bien avancé; elle va se terminer bientôt et il faudra alors penser à faire, à bouger, à se réunir pour construire autrement…
Je parle d’une architecture sociétale dans un monde global, à dimension locale mais expressive.
Je parle de créer des entreprises civiles (oh les citoyens ..quel vilain mot repris tant de fois …), cette EC qui contribuera à une joie collective de travailler ensemble, gratuitement, en retour de l’effort de chacun pour les autres…Tout est strictement à crédit maintenant, et ça ne ménera à pas grand chose de vouloir faire perdurer ce mensonge naïf.
Quelques mots encore quand vous m’aviez dit que « l’EvoluVE  » ressemblait à du développement personnel, oui je vous en remercie, oui, un monde où chacun-e saura se développer, apprendra avec raison et bonheur dans la direction où il se sent le mieux se diriger …
quelques mots encore: évolution – cohésion mutuelle – entreprise civile – transition – sens – projet commun – utopie – idéal … tout un petit tas de graines qui en vous germeront !
Bien à vous Monsieur !
AkoZ