SiZ-o lab

 

BIENVENUE et synergies

J’ai longtemps tourné autour de cette notion de laboratoire.

Le guide d’actions est posé par ses statuts d’entreprise civile,
lesquels ne sont pas légaux au sens du droit positif et officiel national.
Mais qui le surpassent par ses valeurs universelles et propre à chaque être humain: le bien commun, l’éthique, le fond « en soi », une base de droit naturel qui n’est pas une recherche de marché libertarien ou un espace de divertissements clownesques propres aux médias actuels.

SiZ-O lab vous est proposé par Laurent Puissant (dit AkoZ), architecte DPLG.

Basé à Brest à la Réunion (974), et pour sa maturation le modèle de SiZ-o lab’ est un laboratoire « de pratiques du futur » en architecture.

—————————————————————————->>>

De fait, il s’agit plutôt d’un Activateur de Plateformes Motrices Urbaines

qui crée

  • des contextes de revitalisations dans la ville, explorations pratiques et fonctionnelles
  • dont la sensibilisation des habitants à l’architecture
  • aux structures
  • à la diversité et aux contre-propagandes
  • une mise en valeur d’une histoire dans chaque lieu investi
  • diverses plateformes d’échanges basées autant sur le lieu, des activités urbaines ou populaires, que sur des outils web 2.0 de collaboration
  • la mise en place de contextes et de prototypes structurels…

Nous proposons d’exposer

  • des Visions des bâtiments
  • de l’urbanisme vital (notamment avec des actions populaires sur les places)
  • des solutions de transport individuel autonome ou en partage

 

  • une LignéE de projets qui vont de l’intime à la grande échelle de la « sur-ville’ » et des territoires …
  • nous allons utiliser ce qui est délaissé en ville puis nous construirons une pensée locale
  • Adapté et flexible, son process débute par une écoute (cafés-rencontres, boutique magic box,…) ou une simple opportunité visible autour du lieu d’implantation (friches en priorité)

d’un futur projet, en proposant des thématiques, prototypes ou propositions. Nous visons un bâti construit, une ré-utilisation des lieux, tout en se structurant sur la maturation orale et exposée du contexte global de ce site choisi.

SiZ-o engendre une réflexion sur les lieux communs, les friches et tout lieu délaissé ou hors des usages.

Il veut mettre à jour une vitalité locale qui est parfois camouflée, inexistante ou simplement impossible lorsque les habitants ne font que des trajets utilitaires, passant à côté..

  • Un premier point doit se dégager: donner la possibilité de se rencontrer et d’échanger dans un lieu conviviale, tout en ajoutant l’expérimentations grâce au savoir-faire des « gens du quartier »
  • son credo est de « faire parler pour construire » et de faire émerger ce qui est idée pour le bien-être de tous sur son territoire (maïeutique appliquée).
  • voir aussi ce portail sur l’intelligence social
  • Ainsi progressivement et par son organisation ouverte, le « lieu investi » (provisoirement ou non…) raconte et grandit avec une histoire partagée entre habitants devenant concepteurs et constructeurs, puis participants et finalement coopérateurs d’une plateforme motrice.

SIZ se fonde sur le concept novateur d’ une Architecture sociétale à travers ses futures réalisations et ses prototypes.

Son dispositif se veut une sensibilisation à l’architecture et à la conception collective du milieu urbain.

SiZ-o lab’ veut valider

  1. des contextes d’amélioration d’expressions
  2. et de relations entre les personnes dans la ville.

Ses outils sont autant virtuels (représentations 3D immersives, cartographie sémantique, …) que réels par la mise en place de prototypes ou de produits novateurs sur des « ruines », des maisons qui vont être démolies ou des lieux abandonnés dans la ville. Ces abandons qui nuisent à la fluidité de déplacements seront temporairement investies (ou réquisitionnées ??) afin d’être remplacés par de vrais lieux nourrissants que SiZ-o concevra. Le fait que ces lieux soient laissés aux intempéries autorise la destruction ou l’adjonction sans contrainte formelle puisque le lieu est temporaire et voué à la disparition. L’un des challenges de SiZ-o est bien entendu de « re-mettre » en état de manière à utiliser, voire à créer de toute pièce un lieu qui ne sera pas détruit mais nourrit et enrichit. Seul le soutien d’une partie de la ville et des justifications de « mieux que prévu » pourront conserver les transformations. Agissant comme une sorte d’artiste institutionnel par son caractère collectif et d’entreprise, il va donner la chance à beaucoup de PME d’avoir en leur seing un pôle de recherche et développement dans leur secteur d’activité. Les résultats seront partagés et diffusés et jamais restreints afin de faire de ces lieux une source de retombées économiques, politiques et sociales hautement positives.