Catégorie: groups

Ne serait-ce qu’une chose ? C’est d’écouter…

ce qu’il existe comme lieux d’idéalisme, d’Eutopies … définies encore comme des Utopies …

bonne Ecoute !: 

Cette émission pourra être un bon support de discussion ! (dans une NutriTopie ..)

des outils, des idées, mettre en oeuvre

Derrière la façade.. même d’un blog, comme celui-ci, nous pourrions découvrir bien des choses, …

les menus ci-dessus ne mettent pas en valeur tout ce qui pourrait être utile à votre recherche, à vos avancées …

La fin de l’année déjà, et toujours autant à faire, à contacter, à utiliser.

L’année prochaine est une année à inscrire dans les carnets de l’histoire puisque nous allons voir la fin de l’empire des oligarchies, des fausses démocraties, et du système financier trompeur et biaisé actuel. Beaucoup de choses, de faits, de batailles et de fronts en avant, à prévoir, à sensibiliser, à éprouver.

Je vous indique un petit lien qui concerne un outils que nous utilisons depuis quelques mois maintenant: Pearltrees

Voici les débuts d’un défrichage de l’information, pas à pas et comme sur une carte. Nous en reparlerons.

Cependant, il vous sera plaisant de lire ceci de Emmanuel Todd … un article prometteur , plein de bons sens et de directions lisibles: la clarté sur la crise globale.

 

Pour aller un peu plus vite: les voeux 2012 du groupe fb Future Architecture :

nope, but, I wish you all a very next built YEAR 2012 !! :)
.. the post-democracy is on the road and we are, as Architects, designers or other near conceptors, in the central next way to build and propose new areas and visions about Architecture.. 2012 appears to be the YEAR of the changes of paradigms about the global humans society – the mondialism is in its way of implosion, democracies are to be reformed, rebuilt, renewed, reviewed to be what’s individuals are expecting of the reality, from their realities, shared to all, digitally too.
HAve an optimistic 2012 year, … oh ok i’m in advance …
That’s our role to prepare for post-democracy (inspired by new constitutions – halocracy or sociocracy ..see on IB: http://minu.me/5llo ) – - – oligachies are near to be down coz of their bad work on financial means. WE will have good tools and our hands to do the jobs, coz globality has its influence on local situations,…
—————->  » LET’s WORK for ALL ! 2012 the fundation date ! « 

rencontres variées

Oui, variées car différentes et parfois du même domaine: celui du partage.

D’abord un billet de M Kermarec,  qui s’engage à vendre des e-books non DRM, dans sa librairie Dialogue, de Brest. Et l’un des organisateurs des scouts de France.

Le lien ? Le partage des données pour tous et plus simplement, montrer son ouverture au monde. L’un vend des ouvrages  et utilise un magazin-bibliothèque, l’autre me parle du fait que nous pourrions mettre tous les sites éparses des scouts de Brest (quand il y en a ) sur un même portail et à chacun de voir jusqu’où se présenter. Mais le point crucial est de pouvoir être vu et retrouvé sur l’internet.

Je parle comme ça de ces 2 personnes, mais il y en a d’autres, et plus nous aurons un aperçu large de ce qui se trame en têtes, et plus nous pourrons agir au bon endroit et dans ce qui nous convient le mieux. La librairie est un espace privé accueillant du public. Proche d’une bibliothèque mais avec des livres très à jour, cet espace peut devenir un endroit d’échanges augmentés encore. La proposition d’un rayon de livres d’occasion où chacun pourrait « se refaire » en partie en vendant un vieux livre pour en acheter un neuf en partie… D’autres pouvoir les lire moins cher… Aussi créer cet espace de discussions (oh on discute aussi en sous-sol, au café de la librairie..), mais là dédié e-books, en proposant quelques postes (ou des lecteurs numériques (e-books)) et qui pourrait utiliser donc des postes informatiques dédiés. reliés à internet, mettre en place des dossiers d’études partagées, des critiques ou des idées à développer, écrire des romans à plusieurs, donner des tuyaux sur un bouquin …

Pour le site portail (ou une simple page accueil annuaire de liens…), ce sera plus simple. J’en parle parce que c’est sûrement l’occasion de se dire qu’il y a d’autres domaines qui cherchent à se mutualiser, mais qu’ils sont noyés sous les masses de sites identiques et professionnels, que l’annuaire les retrouve et cela n’ira pas plus loin. Or nous pouvons aller bien plus loin en ouvrant ces portes qui donneront accès à des retours, à des suggestions, à des travaux mutualisés, à construire à plusieurs avant même de décider lot par lot avec qui avancer un projet.

Projets de mise en commun, non plus un pot pourri, un vrac mais la constitution de micro-communautés virtuelles locales, réelles. Toutes ont besoin d’être reconnues et de pouvoir figurer dans un système d’échanges. SiZ-o utilisera aussi des outils du web2, des outils simples et compréhensibles pour construire les liens nécessaires à réaliser.