Les bons outils collaboratifs

Références normatives

  1. Une certaine norme est entrain d’émerger, qui aide à la structuration des étapes d’un process de qualité.
  2. SiZ travaille en étroite relation adaptée au poids de jalons, marqueurs ou phases définies d’un projet.
  1. Définitions des supports hyperstructurés et des besoins de  mises à jour et d’ajustement des modules.
  • norme 26000

     norme 26000 (et wikipedia et ici et plus largement avec d’autres normes) est entrain de se construire et ses bases sont un changement profond de paradigme d’utilisation des entreprises dans la société: le terme de rentabilité n’y est plus synonyme de croissance pour l’enrichissement de ses cadres, mais un outil social..
     
     
  • l’essentiel est que le projet soit défini et consenti, non plus à la majorité mais dans un ensemble de rôles et de possibles disponibles au moment où le projet est monté. Nous devons pouvoir revenir sur les cahiers des charges (ou la synthèse de la demande) et ajuster sans l’appel à tout-va d’un « chef » de projet: une page wiki, une sorte de faq où tout serait précisé comme une ligne de repères…


Sur des études, des projets divers, chacun-e à d’autres… : les interlocuteurs/clients/demandeurs/coopérateurs/administrateurs… peuvent s’accorder en utilisant des outils adaptés aux phases d’un projet précis, tout en gardant évolution et foisonnement de l’idée : une approche de friches moins déterminée:

illustration primaire chez ubisoft:

  • orchestrer – collaboration étroite et efficace – efficacité accrue par ces outils – plateforme web de socialisation et de recherche  - circulation libre de l’information interne
  • la plateforme (portail) qui agrège toutes les contributions de nos équipes, qu’elles proviennent des fonctionnalités ci-dessus ou des espaces collaboratifs existants (wiki, forum, etc.)
  • Les fonctionnalités sont pensées pour faciliter le partage et encourager les échanges.
  • Ainsi l’annuaire permet de décrire ses expériences, ses connaissances, ses centres d’intérêt et toute autre information pertinente à partager.
  • L’espace de favoris, liens trouvés sur Internet, permet de ramener la connaissance externe à l’intérieur de l’entreprise en un seul clic. voir diigo
  • La boîte à idées est fondée sur l’interactivité entre ceux qui proposent des idées et ceux qui votent pour celles auxquelles ils croient le plus. Les plus plébiscitées ont toutes les chances de présenter le plus fort potentiel.
  • Une base de questions et réponses permet d’associer les meilleures réponses aux questions posées. La mise en relation peut être poussée à l’extrême si nous réussissons à transmettre les questions posées aux personnes les plus susceptibles de répondre.
  • Le moteur de recherche doit être intelligent, proposant des filtres pour affiner les résultats et des termes associés à la recherche pour élargir le champ de connaissance.  
Ainsi que cette voie intitulée PANARCHY: un pearltree , qui rejoint ce côté holistique et éthique. Je ne connais pas encore ses différences et ses points faibles, le mot faisant penser à anarchie à tord car il s’agit d’une composition de pan ( ..the universal god of nature)  et de archi … se basant sur les cycles naturels et une résultante: voir aussi le site Resilience Alliance

depuis ce texte  d’une école de management de Grenoble:

revisiter les bases de nos modèles économiques :

chaque jour il est plus évident que la création durable de richesses et leur distribution dans une économie qui s’appuie de plus en plus sur l’innovation, – produits, services et organisationnelle – et la capacité de tous et chacun à mobiliser compétences et connaissances.

L’évolution en cours d’une économie de la transaction marchande de biens matériels, vers une économie à inventer, s’appuyant sur

  • l’usage
  • l’innovation de services
  • la transaction-partage de biens immatériels
  • … Le passage d’une approche économique basée sur les fondements d’une économie industrielle
  • à un autre modèle basé sur le triptyque
  •  informations  -  connaissances  -  richesses humaines

il devient impératif et urgent de clarifier de manière concrète les nouveaux enjeux ainsi que les réponses opérationnelles à apporter. …passer de la chaîne de valeur à la chaîne des valeurs qui la font vivre:

- confiance, transparence, reconnaissance, respect, discernement, écoute, empathie, réputation, audace –

qui résonnent parfois comme des utopies tant le darwinisme qui fonde nos logiques d’adaptation humaine, a notamment pour levier la prééminence de l’efficacité mesurable à l’aune du ROI. Mais comme le dit JP Rangaswami, I’ve never seen a document describing the ROI of restrooms and urinals ..on ne peut pas s’en passer.

…De nouvelles missions et des processus inédits sont à inventer et à mettre en place. En effet, dans une économie de la réputation, de la vérité et de l’éthique, des responsabilités et compétences nouvelles vont être requises ;… cet environnement de la transparence, de la réputation et de la confiance qui émerge.

Ainsi, comme les entrepreneurs et bâtisseurs d’un nouveau monde, nous somme embarqués dans la fusée de la transformation de nos entreprises autant que de notre quotidien. Fusée à différents étages, à savoir, les technologies NBIC et leurs convergences (nano, bio, information, cognitive),

…Dans le même temps le choix entre le management de la valeur au niveau de l’entreprise et la maîtrise des logiques marché et hors marché devient un enjeu fondamental. C’est sur cette question que va se jouer notre capacité à traverser les ruptures que l’on peut entrevoir tout en gardant un certains nombre d’éléments de qualité sociale et humaine dans nos sociétés.
Avec l’homme et la femme acteur et au centre de ces évolutions, et des frontières de l’entreprise qui s’estompent.

Plus que jamais l’entreprise devient une histoire de relations entre tous et chacun, unis par une destinée collective.

… communauté de dessein, l’entreprise se construit autour de l’usage inventif des technologies nouvelles, de l’innovation, de la création et de la capacité à animer l’écosystème vivant de toutes les parties prenantes.

 

Se mettre en accord par des « conférences » ou de simples réunions par des orientations visuelles et orales: gagner du temps de déplacement et de re-précision.

SiZ-o utilise une majorité d’outils gratuit, en donation ou en open-source.. L’ensemble de sa construction et de sa démarche est rendue publique: c’est une entreprise de jeux de la connaissance appliquée au réel. Elle prend son importance dans l’accueil des idées qui tendent à se réaliser.

(more…)

9 notions de bénéfices humains

niagara
tout cela from google … ;)

 

  1. Ideas come from everywhere

    1. Google expects everyone to innovate, even the finance team
  2. Share everything you can

    Every idea, every project, every deadline — it’s all accessible to everyone on the intranet

  3. You’re brilliant, we’re hiring

    Founders Larry Page and Sergey Brin approve hires. They favor intelligence over experience

  4. A license to pursue dreams

    Employees get a « free » day a week. Half of new launches come from this « 20% time »

  5. Innovation, not instant perfection

    Google launches early and often in small beta tests, before releasing new features widely

  6. Don’t politic, use data

    Mayer discourages the use of « I like » in meetings, pushing staffers to use metrics

  7. Creativity loves restraint

    Give people a vision, rules about how to get there, and deadlines

  8. Worry about usage and users, not money

    Provide something simple to use and easy to love. The money will follow.

  9. Don’t kill projects — morph them

    There’s always a kernel of something good that can be salvaged

Tout cela est bien léger et d’une logique, mais il y manque quelques précisions … je traduirai prochainement .. ;)

 

Creative Commons License photo credit: paul (dex)

Dialogues sur une gouvernance

  • Michael Wesch Keynote
Tout commence par cette rencontre, ce dialogue entre des humains qui ne sont pas dans un accord mais tenteront de se mettre en marche vers un objectif en accord avec leur besoin, leur propre intérêt aussi…
— Sur ce fil de facebook, ça s’ouvrait ainsi:
La Démocratie commence par la libre pensée.
La Dictature commence par la manipulation des esprits.
A tous ceux qui pensent librement.
A tous ceux qui ne se laissent pas manipuler par les médias.
…A tous ceux qui aiment apprendre, comprendre.
A tous ceux qui sont critiques et apprécient la critique.
A tous les libres penseurs, les seuls « Hommes Libres ».

oops, venait un lien vers une video où les séquences veulent démontrer le non-racisme de Le Pen… un jeu sur une lame… 
une suite à propos des peuples, mais … le peuple n’est qu’une création d’une gestion pratique et lentement conditionnée dans sa géographie. En recherche pemanente d’une culture dont la prédominance est l’histoire ré-écrite de génération en génération, des évènements évacués, d’autres prenant le devant suivant les envies des « dirigeants » qui ne devraient être autres que des « élus » de ce peuple même. La NAtion est obsolète, le peuple l’est aussi … et puis
des propos sur la liberté et ce que valent les partis actuels, évidemment, ni G ni D, UMPS pourrissant (!) .. Le centre n’y est même pas évoqué ! …
Pourtant cette révolte me plait… :
    • SiZ-o Lab très bon tout ça… structures réelles à mettre en place, organisation sans destruction de ce qui peut fonctionner – temporisation pour la réflexion et la prise de conscience de soi – sociocratie (?)halocratie ? … trouver les points de rencontres, les créer ? oops, doux rêves ou prototypes en cours .. http://sizo.future-architecture.org/ auto-promo …
    • Pierrot Pierro l’anarchie est pour moi la seule solution possible, même si cela doit passer par une période d’anomie, et de chaos. Je pense que la liberté totale et inconditionnelle est à ce prix.
    • SiZ-o Lab la liberté, pour exister a besoin de limites .. enfin de cadres pour s’exercer ou cela n’est plus qu’un zoo où les plus cons des dominateurs voudront inféoder tout cela… ;)) la liberté … un vaste mot qui en cache beaucoup d’autres… un peu usé à la fin.
    • SiZ-o Lab la liberté totale et inconditionnelle ne veut rien dire. Tout est question de contexte. Si dans chacun de ces contextes tu restes sur une ligne éthique (donc un respect de fond des humains qui agissent différemment de toi) et tu agis selon cette liberté, hhuumm sans autre condition que ton respect d’un autre toi-même, oui, tu es dans une liberté choisie et réelle.
      Tu auras beau dire:  » une liberté sans condition », à moins d’être seul dans un désert, un lieu de solitude où tu fais absolument ce que tu veux et désires, ta liberté sera toujours interceptée par quelqu’un ) proximité et contrariée en quelque sorte. Bon , c’est dans l’absolu, mais en réel, c’est encore plus difficile « d’exercer une liberté SC » …puisque tout ce que tu fais est promus à réactions et « gènes » de l’autre. C’est en acceptant ce que fait l’autre, en lui donnant ta propre liberté d’agir que tu deviens libre. Mais les conditions sont toujours présentes. Une anarchie n’est même pas une utopie car elle condamne l’individu à n’être qu’un éphémère humain isolé qui peut-être croit faire tout ce dont il a besoin tout seul (??) .. oohh enfin de vastes et nombreuses contradiction pour cette an-archie.
    • Quant au chaos, là j’adore ! … C’est un peu le fondement de notre humanité généreuse, un foisonnement de mouvements, d’actions et d’expressions.. imaginez si elles étaient coordonnées-coopérantes, légèrement orientées en « partenariat », en buts communs, en constructions collectives:
      •  chacun pour l’autre quel qu’il soit afin qu’il soit aussi « heureux » et en bonne santé de s’épanouir dans sa vie que soi…
      •  un « bien commun » est possible dans un « système », un cadre qui serait un paysage humain (une sorte d’urbanisme naturel…) où au lieu de préserver uniquement des coins de verdures pour les champs ou les quelques villas, seraient construites des architectures capables d’englober et de se confondre et de surmonter toute nature…
      •  Y vivrait une nature humaine aussi préservable que la nature végétale ou animale… Car nous ne sommes pas que des déchets où il est plus rentable aujourd’hui de créer un transport collectif plutôt que de pouvoir loger/nourrir tout le monde.. des coûts faramineux pour … investir encore dans des machines à produire d’autres machines… avant que de penser aux conditions de vie des humains, de sa survie … bla

D’autant plus content que ce n’est pas moi qui l’ai écrite ! :)

cela c’est ce que j’appelle liberté et c’est la définition même de la liberté, un être humain n’est pas libre tant qu’un autre lui dicte comment il doit penser, se vêtir, marcher, s’alimenter, ce qu’il doit ou ne doit pas lire. C’est au peuple… de décider ce qui est bon ou pas pour lui, pas à une autre personne.
L’anarchie, ce n’est ni le chaos, ni le désordre, c’est l’autonomie (au sens grec, la capacité à se donner ses propres règles, lois), l’autodétermination et l’autogestion, pas de pouvoir centrale, mais un pouvoir collectif, qui n’est pas le communisme évidemment, donc pas un pouvoir détenu par un parti quelconque se réclamant du peuple, mais détenu par tout le peuple.
Chaque personne étant garante du respect due à une autre, chacun vivant dans le partage, toutes propriétés individuelles (capitalisme) ou collectives (communismes) n’existera plus, donc, il ne pourrait plus y avoir de vol, la seule loi qui prévaudra sera non pas « fait ce que tu veux », mais « fait ce qui est juste » ou « fait ce qu’il faut ».
Une société juste, libre, égalitaire ne peut se fonder sur un système, d’une part tout système est condamné à disparaître, on l’a vu avec la monarchie, l’Empire, le communisme, et en ce moment, c’est le capitalisme qui part en déconfiture, d’autre part les systèmes politiques quel qu’il soient contraignent et asservissent hommes, femmes et enfants à suivre ledit système et fait tout pour conditionner les gens afin qu’ils se plient aux règles et excluent les personnes qui refusent le système.
Je pense que l’anarchie, une société sans pouvoir centrale, sans autorité où chaque personne serait libre et garante de la liberté et du respect des autres, serait une bonne solution, chacun vivrait et agirait en son âme et conscience afin de garantir la justice, l’égalité, l’équité et la liberté, la fraternité y serait un des fondements principaux puisque dans une telle société tout se ferait cordialement dans le partage, l’échange locale, le service aux autres. le respect des individus étant une valeur approuvée par tous et toutes, le respect de l’environnement y serait donc plus qu’envisageable puisque beaucoup de monde ne supporte pas l’idée de vivre dans la pollution, il serait donc inconcevable de polluer l’air et l’eau que nous partagerions tous.
 La monnaie pourrait même disparaître, du fait que la confiance entre individus serait restauré, il n’y aurait donc plus besoin de placer sa confiance dans un bout de papier ni dans bout de métal, et avec l’échange local, le troc, le service rendu gratuitement, à quoi bon de la monnaie servirait. Ainsi le médecin pourrait soigner l’épicier en échange de vivre, l’épicier pourrait donner les vivres aux menuisiers en échange de quelques réparations.
Encore mieux, dans une telle société de partage, le savoir serait universalisé, c’est-à-dire qu’il n’y aurait plus de frontières intellectuelles entre le savant et l’ignorant, tout le monde aurait le droit de s’instruire, de s’informer, de se cultiver, la moindre découverte serait montrer publiquement, toutes les sciences seront transmises à tous et toutes gratuitement, toutes les matières y seront également transmises, plus personnes ne seraient dans l’ignorance et donc tout le monde pourrait juger du bien fondé ou non d’une découverte, le choix de garder ou non cette découverte serait soumis à un vote universel sans distinction d’âge (sauf pour les nourrissons, mais à partir du moment où un enfant comprend l’utilité d’un objet) :
  • imaginons un instant un tel vote effectué lors de la création de la bombe nucléaire, celle-ci n’aurait pu voir le jour et pour les centrales nucléaires : idem (dès lors que tout le monde comprend qu’une chose est dangereuse et qu’on ne peut pas la maîtriser sans risque, cette chose serait surement soumise à un vote négatif). Tout savoir étant partagé, il n’ y aurait plus d’élites qui garderaient jalousement ce pouvoir afin de laisser la masse dans l’ignorance, par conséquent non seulement tout le monde aurait du savoir mais serait aussi capable de le transmettre.

 voilà, pour moi ce que serait une société fondée sur l’anarchie : une société humaine, libre, juste, égalitaire, équitable, respectueuse des uns et des autres et de l’environnement, non pas parce qu’une personne ou un groupe de personne leur impose de tels choix, mais parce que c’est du bon sens, c’est ce que tout le monde (je pense) désire profondément, du moins, ceux qui sont en bas de l’échelle sociale imposée par notre système.

  • SiZ-o Lab et bien approuvé à 99% !! Ce n’est pas une anarchie cela… sauf à dire qu’il n’y a pas de hierarchie ;)) Tu prends bien en compte un droit naturel (et pas celui du talion !!!) mais de ce qui est en nous très rapidement lorsque nous sommes dans un état d’esprit ouvert et humain. Tu donnes bien un fond commun de règles basiques et un cadre d’épanouissement,.. oui malgré toi … mais cela n’a pas d’importance !
    C’est le fait de savoir que nous sommes assez nombreux à songer et à préparer cela.. Le fait de parler de sociocratie ou d’holacratie n’est pas une envie d’adopter un système quelconque, mais de trouver comment s’organiser tout en conservant notre « philosophie » (ce que tu as écris quoi …) et de désengager une politique qui fait souffrir et qui élimine toute originalité ou minorité, qui sont justement (parfois) des éléments tout à fait important et interessant notre propre évolution:
  •  le but est de faire coïncider développement personnel (épanouissment et expression) et de construire ensemble un monde humain, dans lequel le bien commun semble être structurant.

  • SiZ-o Lab voir EvoluVe et Evolutionnaires aussi .. ;)
  • SiZ-o Lab ainsi le laboratoire que je veux mettre en place recherche des statuts ouverts .. hhhuumm en english mais aussi sur mon site : http://sizo.future-architecture.org/entreprise-civile/des-regles-internes/ ce site là (qui est en phase parallèle avec ce que nous faisons) : http://www.holacracy.org/blog/a-holacracy-powered-legal-structure
    Et en terme simple j’appelle cela construire une architecture sociétale ! (yep !)


Creative Commons License photo credit: giulia.forsythe

Les traversées dans la ville

Pour comprendre ce qui va caractériser les villes dans le futur… Je vous ferai une diffusion des cahiers écris en vue d’un livre de prospective…
Mais pour le présent il s’agit de vous indiquer cette image bien à point d’un projet en cours:
voyez ce « pont habité ». Je vous parlerai prochainement des concepts absolument utiles à avancer, sur lesquels se référencer, se fier.
Juste dire que le changement dans la ville est perceptible.

Paradigme ? Ontologie ?…

KnowledgeEngineeringE

Les mots servent à définir le monde …
SiZ s’attache à travailler à partir d’une Ontologie du monde,

… les mots utilisés ne sont pas toujours simples car nous ne les utilisons parfois jamais.

(more…)

Etalements urbains et congestions

Short Cut

incroyable ! …cette ville là a totalement pris le bénéfice du foncier et de la vente immobilière avant toute nature, sur toute la terre ! … c’est un prototype destructif,dépassé, qui n’engendre que ségrégations et pourtant aussi une multitude d’opportunités de rencontres .. ou aucune si elles ne se font que dans des lieux adaptés !) .. En effet , ce n’est pas parce que la ville est dense qu’elle est vivable, si aucun horizon paysager n’est créé, si tout n’y est qu’écrasement et surplomb, le passant doit se presser de rentrer se ressourcer chez lui, vraiment… ou dans un bar .. (et oui ce contexte de vie) pour discuter enfin ..La rue est cruelle dans ce genre de ville anonyme… Elle ne sert qu’au contrôle et à la circulation de flux et non d’humains …

Pour nourrir l’article ci-dessous, un ajout de liens sur le sujet :

Un beau travail de vulgarisation (une pédagogie accessible et visuelle)

Vous trouverez ici une excellente animation expliquant simplement

les causes simplifiées de la congestion urbaine

(le fait qu’il y ait trop de voitures en circulation bloquées ):

  • Toute l’explication de l’étalement urbain et de ses cercles vicieux est excellent ! voir aussi cette page d’introduction
  • La ville « compacte » c’est la densité des activités, c’est trouver tout ce qui est nécessaire et notamment aussi de nouveaux ami-es, des relations, une sociabilité !

(more…)

poetry and inspired …

Tower of Terror
Creative Commons License photo credit: Stuck in Customs

casaenelaire
Wed , 11 May 2011

poetry on archi


the technique as a tool
aim to habitability
architecture claim
a protection commitment
human spaces, urban
care for the close ones, books, history
we love light
determines and hosts
dreamed spaces
sensitive
without limits
the technique is forced
ideas that dominate
passion
The Geothermal Genie

extreme intuition
innate ability
acquired difficulty
we don’t invent
we rethink
different results
improved
contemporary
humans
we believe in mankind
its capacity and awareness
the human minimum is 2
imagine collectively
air, ground, green, water
to act instead of hesitate
to do
with the other, on the other
longing welfare
non-stop
nature and artifice
worthy
we build today
the history of all mankind

 

traduction


La technique comme un outil
Visez à une habitabilité
l’architecture revendique
Un engagement de protection
Espaces humains, urbains
Soin pour les proches, livres, histoire
Nous aimons la lumière
Détermine et abrite
Des espaces rêvés
Sensible
Sans limites
La technique est forcée
Les idées qui dominent
La passion
The Geothermal Genie

Intuition extrême
Capacité innée
Difficulté acquise
Nous n’inventons pas
Nous repensons
Résultats différents
Amélioré
Contemporain
Humains
Nous croyons en l’humanité
Sa capacité et sa conscience
Le minimum humain est 2
Imaginez collectivement
Air, le sol, vert, l’eau
Agir au lieu d’hésiter
Faire
Avec l’autre, sur l’autre
Désir de bien-être
Sans arrêt
Nature et artifice
Digne
Nous construisons aujourd’hui
L’histoire de toute l’humanité
 
 

Creative Commons License photo credit: Stuck in Customs

Avancer un référentiel .. par l’illustration

Un référentiel sert toujours comme un aide-mémoire global… Un dessin c’est cela aussi, une quantité de vocabulaire et d’éléments qui peuvent se voir et interagir directement sous le crayon, sous la pensée pour se corriger rapidement et s’ajuster, là, sur le papier.

SiZ réf dessins en cours

C’est cela que je veux vous montrer, une esquisse d’un batiment. Et pour ne pas faire du revu, je vous montre l’étape avant, avant la modélisation, avant le « léchage » et les belles perspectives faussées et clinquantes… avec leur grouillots qui sont si beaux, oh les voitures et la végétation … Cette fausse réalité n’est que très rarement dans mes esquisses: c’est du faux ! .. souvent rien de cela ne surgira en vrai ! même pas les parasols aux balcons ni les gros pots de fleurs …

Il est utile à tous de pouvoir voir … Oui, c’est essentiel de se faire une idée, en vrai, en action, ou du moins éprouver au plus près ce qui sera, ou ce qui est … J’ai commencé une série d’esquisses sur un immeuble « type » qui évoluerait dans un futur de « sur-ville », un immeuble dont les dessins ne sont pas terminés mais qui pas à pas me donnent les clés réelles de ce qu’il faudrait créer, concevoir et faire aboutir…

Je voudrais commencer en indiquant les phases de construction, mais là c’est du brut, et juste de quoi intégrer une idée dans un modèle, un support.

ci-dessous cliquez sur les titres pour voir ..

concept

 

vue en dessous


face loin
blok


modules d'ahbitation au dessus de la colinne ..


éclaté permettant de comprendre les éléments

référentiels existants

et sur lesquels il faut travailler et mettre en rapport à jour et dans les pratiques…

[/tab]

La propriété, une notion à retrouver, autrement…

Puerta al cielo
Creative Commons License photo credit: *L*u*z*A*

la propriété est une notion qui doit encore se renouveler et évoluer …La propriété ce droit premier que certains ne peuvent s’empêcher de hurler pour dire combien il serait fondamental…

Inscription dans des patrimoines, nous allons pas à pas tenter de démonter ces mécanismes qui n’ont plus grande proximité avec le monde actuel et son espace socio-virtuel libéré peu à peu…

  • La propriété peut être conservé, … en certains points et pour certaines raisons, mais elle ne peut plus être cette notion prétexte qui fait perdurer non pas seulement des inégalités mais de véritables gouffres humains.

La notion d’héritage outrancier est aussi en cause; Régler le problème des origines de ces héritages et de leur « bon droit » (tribut de guerre ? compensation, extorsion ? tous les terrains et immeubles issus de faits d’armes ou pris par violence ne devraient-ils pas être revus comme des biens qui n’appartiennent pas … Les origines de ces propriétés sont cruciales.

Ensuite c’est aussi la différence entre les salaires les plus rentables et hauts face à ceux qui sont mal rémunérés… cette différence entre très haut et bas devrait selon un économiste, être d’un maximum de 20 fois !!! Chaque être humain « aurait alors une valeur » équivalente !

On dit que si il n’y avait eut de bons propriétaires actuels consciencieux, les plus belles propriétés ne seraient pas aussi bien conservées.. c’est vrai mais …

L’usage de la propriété terrienne est aussi un usage du territoire; Et le territoire devient trop petit; les paysages sont parfois totalement fermés/occultés par un droit de propriété privée…

(more…)

La LignEe … oui ces objectifs à long terme

La lignée, c’est comme un parcours qui montre les diverses technologies utilisées depuis leur mise en place, jusqu’ à ce qui se fait actuellement… La LignEe de SiZ c’est une série de projets plus ou moins existants, mais souvent conceptuels et non expérimentés. Proche d’actions ou d’installations, ces objets ou ces contextes créés servent une direction et une résolution volontaire:

ex: un véhicule pratique, partagé et électrique ou à motorisation à air comprimé … comment le mettre en place ?

un exosquelette, pour handicapé… ou pour améliorer et utiliser la marche comme déplacment principal et complet… prenant inspiration sur des produits réels: ainsi j’ai collecté une série de vidéos (youtube playlist); non seulement dans ce domaine mais dans beaucoup d’autres … ;)

  •  … la rédaction doit désormais être résumée, simplifiée et ne comporter que quelques lignes, car son texte actuel est beaucoup trop exhaustif et détaillé…
  • j’ai alimenté un temps ces supports, mais il semble que la diffusion ne se soit pas faite.. une méfiance ? un non-usage des outils ? une réticence à me critiquer ? .. ne pas savoir écrire ou être illisible ? Je n’ai pas les réponses mais cela m’a prouvé qu’il faut une sacré dose de « crédibilité » auprès du public pour faire avancer une machine pareil.. je note aussi les blogs et autres sites qui n’ont pas plus contribué à l’avancé de ce dossier, .. chacun s’occupe dans son coin de son petit ouvrage et .. (est-ce pour la gloire ???) d’être les « seuls » instigateurs sur le sujet ? est-ce dû à tout ça , 
  • les groupes développés sur Diigo.com

    ce sont des ressources de liens vers des sites précis et commentés, annotés aussi, et cet outils permet aussi la récupération de listes de thématiques choisies.

    C’est depuis ces projets que SiZ est capable dès aujourd’hui d’établir une série d’orientations utiles et curieuses, mis en place ensemble pour tous. Je vous les présenterai prochainement :

     

    sociétaux – techniques – énergies – transports – matériaux – structures

     

    le tout est supporté par une éthique et un cheminement sur ce que pourrait être une société idéale, et particulièrement le principe d’architecture sociétale.

    NOuvelles énergies ?

    En tant que  laboratoire ..SiZ-o a mit en place une veille technologique sur plusieurs fronts… Le lab c’est l’atelier de tests des outils de création d’énergies, et de  reproduire les machines qui « ont l’air » de produire de l’électricité.. seule la réalisation de prototypes nous donnera la possibilité de continuer et de partager ces technologies … d’apprendre à le faire soit même, à construire ensemble …

    Voir cette page qui recense une bonne quantité des auteurs/inventeurs et leurs machines/moteurs.

    Premières démarches simples

    Pour mémoire et garder en tête des éléments guide qui correspondent aux questions que peuvent se poser les lecteurs/futurs partenaires/coopérateurs:
    Brèves réponses en attente de précisions

    SiZ-o lab ?

    • Titre du projet
      • Implanter un laboratoire de recherches architecturales à Brest (labo. d’explorations et d’expérimentations architecturales et urbaines).
      • SiZ-o lab est un laboratoire effectif qui s’insère dans la ville de Brest en partenariat avec
        • la CCI, brest-métropole(BMO) et tout autre partenaire disponible. Ces institutionnels seront d’emblée impliqués par défaut puisque nous utiliserons des locaux/bâtiments actuellement disponibles mais qui sont murés, cloturés, en friche, en ruine, en démolition prochaine, en attente de location, et dont en général ils sont propriétaires sur les quelques terrains ciblés: en bref: inutilisés actuellement !
        • Les propriétaires privés concernant d’autres terrains d’expérimentations/implantations de projets seront donc aussi contactés.
        • des entreprises locales essentiellement dans les domaines des interactions élargies d’un lieu de vie autonome:
          • des énergies renouvelables (solaire/éolien/marée-motrice…)
          • des matériaux de constructions (ciment HP (ex Gueguiner), mat. isolation, terre-cuite, pisé/terre, chanvres/lins/laine, bois…)
          • des outils mécaniques et robotiques, de la petite motorisation électrique économique
          • des matériaux structurels (bambous, aciers notamment câbles, cordages, voilure, fibres de verre, autres fibres naturelles, bois, verre,…)
          • des transports urbains afin d’optimiser leurs parcours et leurs véhicules
          • des technologies innovantes, high tech, simulations et laboratoires de recherche de tous ordres
          • des logistiques agricoles, alimentaires, d’élevages urbains et d’épuration des eaux,  ainsi que des micro-fermes verticales
          • de l’aide sociale, à la construction collective …
      • et de vie humains, il se place en organisateur spontané des souhaits des habitants sur leur environnement, pour proposer d’enrichir tout lieu qui serait « pourrissant » ou intersticiel (NutriTopies). Il pose des interfaces d’accès aux services de la ville et aux annonces des particuliers (Modules d’Occupations Publics (MoP))
      • comme projets d’expérimentations de structures/couvertures/formes/plateformes qui permettent de ré-utiliser sous d’autres fonctions et formes ces lieux abandonnés.
      • ses savoir-faires/savoirs et crée donc une médiathèque/atelier/ressources/formations/conférences autant en construction, qu’en évaluations des produits qu’en usages possibles
        • sa particularité est de travailler sur la prospective d’une architecture sociétale et donc d’être aussi un conseiller sur les choix possibles de directions architecturales
        • elle utilise donc des simulateurs virtuels de démonstration de ses projets dans son process, et cela afin d’avoir toujours une communication optimale et comprise de ses démarches et du projet lui-même.
      • dont les statuts de droit naturel ne comportent qu’un volet comptable « taxes » sur les dons qu’elle reçoit.
        • En effet, elle a une politique de transparence et donne tous les tenants et aboutissants de l’argent qui y circule afin de prouver ses besoins et sa viabilité
        • le labo. est donc indépendant et ré-investit la totalité de ses dons dans ses projets et les besoins minimum en revenu de ses coopérateurs.
        • sa responsabilité est toutefois engagée par la rédaction de contrats moraux envers les propriétaires afin de leur rendre la parcelle dans un délai raisonnable au vu de leurs propres plans d’aménagement.
      • SiZ-o lab s’organise en centralisateur de ressources locales dans les domaines cités

    • SiZ-o parlera plutôt de bénéfices communs (BC) (l’IG étant basé sur l’efficacité institutionnelle et non une réalité efficiente), il crée un espace ouvert à tous les passionnés et entreprises qui souhaiteraient en apprendre plus sur une organisation épanouissante de notre société à travers une LignéE de projets élaborés dans ce but.
    • L’architecture développée par SiZ-o est sociétale (AS), elle inclue des synergies et des conclusions (à paraître)  qui sont fondamentales à l’édification d’une architecture vivante pour les habitants en proximité. Elle donne et rend le pouvoir aux personnes qui cherchaient à s’exprimer, à se loger, à travailler, mais qui ne trouvent que des bureaucraties limitatives.
      • Le cadre de SiZ-o est de dépasser la construction d’objets de rentabilité (immeuble de promotion) ou la simple représentation du pouvoir local (par des bâtiments publics ou des projets publics à visée électorales
      • SiZ-o instaure, dans sa marginalité entrepreunariale, une démocratie individuelle éthique.
      • Cette entreprise civile sera en association avec des agences d’architectures et les autres partenaires (paysagistes, techniciens,..) afin de ne pas avoir à gérer les procédures mais à se focaliser sur l’essence de ses projets: elle est transversale et orientatrice, en restant attentive et à l’écoute afin d’adapter le projet à toute critique ou remarques fondées

    Quels types de populations bénéficieront directement du projet ?
    Quelle est l’implantation géographique due projet ?
    A quel stade de développement le projet  » SiZ-o lab «  en est-il ?
    Quel défi vous reste-t-il à relever pour mener à bien ce projet ?
    Comment envisagez-vous de surmonter cette difficulté :

    Expliquez-nous concrètement comment ce projet fonctionnera :
    Quelles éventuelles solutions déjà existantes répondent à la problématique qui vous motive ?
    Avez-vous sollicité d’autres financements ? Avez-vous déjà acquis d’autres financements, si oui pour quel montant :
    Comment envisagez-vous de pérenniser votre projet ?

    IMPORTANT
    Montant global de votre projet :
    Dans tous les cas, quelle somme demandez-vous à l’Archipel des Utopies ?
    Au cas où vous seriez sélectionnés, à quoi précisément sera destinée cette somme ?

    A JOINDRE
    • L’autorisation signée par le responsable de la structure, de déposer le présent dossier.
    • Le C.V des membres de l’équipe précisant surtout l’expérience et la compétence dans le domaine qui fait l’objet du projet.
    • Le budget de l’Association de l’exercice actuel et le budget prévisionnel.

    Joindre éventuellement tous documents utiles (plaquettes, photos, articles de presse…).

    Répondez obligatoirement à chacune des questions.
    Evitez les réponses manuscrites, remplissez en ligne.
    Soyez le plus concrets possible.

    INFORMATIONS
    A remplir systématiquement
    Intitulé exact de la structure :
    Forme juridique :  » entreprise civile de cohésions mutuelles  »
    Nom du président ou du responsable : Laurent Puissant
    Adresse à laquelle vous faire parvenir le courrier :
    Tél : – Email :

    Personne en charge du dossier :
    Tél personnel : Email :

    Intitulé du projet :
    Résumé succinct du projet :
    Montant demandé à l’Archipel des Utopies :

    source

    extrait de http://www.archiutop.com/liredossier.html

    Synthèse du Dossier de présélection

    Le dossier lui-même est à remplir en ligne, après l’avoir téléchargé,
    et à renvoyer en 2 exemplaires avant le 1er octobre 2011
    par courrier uniquement
    à l’adresse :   L’ARCHIPEL DES UTOPIES   29 bd des Alpes – 38240 MEYLAN à vocation social et psychologique …

    « Page précédentePage suivante »